06-02-2013 - Un retour long ... long .... vers le grand froid!

610 km 10700 km

Remarque du jour

Voyage retour

C'est le départ!

Réveil ce matin 5h. Départ de la navette de l'hôtel pour l'aéroport 5h30. Décollage de l'avion 8h45, avec Qatar Airways..

En gros aucun souci si ce n'est Loïc qui voulait détourner l'avion et qui avait donc laissé pour cela son Opinel dans notre sac à dos. Résultat fouille du sac, le gars trouve l'Opinel (on ne savait pas qu'il était dedans!). Et là, et bien ps d'autre choix que de lui laisser. Bien dommage car c'était un Opinel gravé au nom de Loïc offert part son comité d'entreprise. Voilà, en plus de nous avoir arnaqué, les Thaïlandais nous auront piqué notre Opinel!
Bon, on a de la chance de ne ps avoir été interrogés, et malgré son bronzage, Loïc n'a pas une tête de terroriste!

Vol Bangkok Doha sans soucis, avec petit déj plus collation. J'ai eu le temps de me faire The hours, Magnolia et de commencer Juno en anglais. Loïc a églement regardé Magnolia et Training Days.

Puis 13h d'attente à Doha, 13 longues, très longues heures, sans véritables possibilité pour dormir puisque l'aéroport est relativement bruyant, et que tous les sièges ont des accoudoirs.
Loïc tenu le coup, moi j'ai tenté une heure de repos dans la salle sieste dont les fauteuils sont inclinés, mais j'ai eu du mal à m'endormir à cause de l'abruti en face de moi qui ronflait, des aveugles qui confondent salle de repos et espace fumeurs, et j'i été réveillée à cause des deux gros abrutis en face de moi qui, ayant fait leur sieste, se sont réveillés en parlant tout fort, sans tenir compte des gens autour d'eux. Et devinez quoi, ces deux gros c**s étaient français!!!!

A l'aller, nous avions vu le lever du soleil dans le désert, là on a vu le coucher. Ici il fait nuit noire à 17h45.

J'ai retenté le coup plus tard, allongée sur 3 fauteuils, un accoudoir, dans le front, un autre dans le ventre, et un autre entre le pied, mais dur dur, inconfortable, il y avait beaucoup de bruit et surtout cet aéroport est ultra climatisé. A l'heure où j'écris ces lignes, je porte un sweet manche longue+mon pull et celui de Loïc, et j'ai toujours aussi froid (la fatigue joue aussi).
Il nous reste encore une bonne heure avant le début de l'embarquement. On n'a pas dormi depuis 24h! Vivement l'avion qu'on profite des quelques heures de vol pour se reposer. On fera la sieste dans le tgv après.

Allez, je suis trop fatiguée pour broder, je la fais courte!

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire