11-07-2014 - la paz , bolivieLa Paz !

Ca y est ! nous sommes enfin arrives a destination.

Le depart a commence dans l angoisse : des notre arrivee a l aeroport (heureusement tres en avance) on a du s inscrire pour obtenir une autorisation obligatoire pour entrer sur le sol americain... Audrey s etait pourtant fait confirme par le revendeur et american airlines que c etait inutile vu qu on ne devait pas quitter l aeroport, mais non, a l enregistrement ils sont fermes comme des huitres.On part donc faire tout le schmilblick sur des bornes internet... apres une demie heure de galere et 30 dollars payes , on file a l enregistrement, mais la encore on nous demande de passer par une nouvelle borne pour obtenir notre carte d embarquement ! Vingt minutes plus tard c est defnitif : la machine refuse de nous imprimer nos tickets ! retour au guichet, ou on nous sort tout nickel en une minute ( en fait ils ont un quota de passagers a faire passer par la borne, foutage de gueule)
Tout semble parfait mais apres un examen approfondi on realise un truc : Paris - New York ok, New York- Lima ok, mais ensuite on a un vol santa Cruz - la paz... euh comment on va de lima a santa cruz pour choper notre vol pour la paz, a pieds ? hou c est l affolement chez american airlines, les nanas ne comprennent rien a nos billets, et apres moult discussions et appel de la responsable.... ben ils peuvent rien faire. Ils nous disent gentiment de croiser les doigts, que ce doit etre un vol escale... la dame nous dit carrement qu elle espere qu on aura pas de soucis avec nos bagages...
Bref on est tres rassures comme vous pouvez l imaginer. Fabien a egalement l immense plaisir de se faire fouiller et legerement palper deux fois avant d embarquer:
Pour la suite on vous passe les details mais apres 30 heures de vol et de escales on arrive sans souci majeur a la paz, enfin ! finalement aucun souci pour lima santa cruz la paz, miracle, et nos bagages nous attendent gentiment ! le dernier atterrissage est ultra flippant quand meme (eh oui poser un avion a plus de 4000 metres, c est galere, et ca se sent, bonjour les trous d air et les turbulences)

On arrive completement retames, nauseeux et a l ouest, mais la vue de La Paz sous le soleil nous donne le sourire direct. On adore cette ville folle, construite sur plus de 2000 metres de deniveles, avec ses montagnes splendides tout autour. Arrives a l hotel on se pose, juste le courage de se lever pour aller manger un bout et se recoucher pour dix bonnes heures de sommeil, que c est bon un vrai lit !

Au reveil, on fonce changer nos sous, et on part a la decouverte de la ville. Visite du musee de l eglise de San Francisco puis musee d ethnographie et folklore, on va manger au mercado central (menu : entree - plat pour tous les deux a 2 euros le tout, ca vaut le coup ! mais helas on est mal tombes, c etait vraiment degeu arf , la prochaine fois on prendra le temps de choisir un peu mieux parmi la foule de petites cahutes).
On se ballade dans les rues escarpees, pleine de tags, de fresques, de petits edifices coloniaux. C est fou comme la paz bourdonne et s agite de partout, la circulation est dementielle, on voit des cholitas (femmes boliviennes en habits traditionnels originaires de leur region). Audrey scotche sur les poteaux electriques qui ressemblent a des toiles d araignees. On passe place Murillo, charmante avec ses vols de pigeons et les boliviens qui se relaxent et s amusent. Le sorroche, mal des montagnes, se fait un peu sentir, c est vrai qu on s essoufle vite quand ca grimpe, merci les dolipranes. Mais malgre ce tres leger inconvenient, on est totalement ravis ! Dans un petit bar ou fabien prend une biere et audrey une crepe a la confiture de lait qui dechire sa race, on entend la fameuse chanson qu audrey a appris par coeur avent de partir, elle se met donc a chanter sans gene dans le bar desert ! le premier jour, la seule chanson bolivienne qu audrey connait, si c est pas marrant le hasard quand meme !

Une journee bien remplie quoi ! on est mort mais on prend quand meme le temps d ecrire sur le blog et de verifier le detail qui tue : en bolivie, yahoo bloque nos comptes, on ne peut donc recevoir aucun email ( a bon entendeur)

Voila, demain on ira encore explorer la paz, puis on prendra un vol pour cochabamba pour aller voir le parc torotoro et ses traces de dinos

On vous embrasse mucho mucho ! buena suerte los amigos !

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire