12-09-2012 - Boyardville, FranceOleron jour 4 : l'énigme du Père Fouras

Remarque du jour

Boyard : Nom donné au fort, fortification située entre l'île d'Aix et l'île d'Oléron, appartenant à l'archipel charentais et rattachée à la commune d'Île-d'Aix,

Fort Boyard est surnommée « Fort de l'inutile ».
Vauban dira, en ironisant, à Louis XIV :
« Sire, il serait plus facile de saisir la Lune avec les dents que de tenter en cet endroit pareille besogne. »
c'est en effet Napoléon qui en décide la construction en 1801.

l'énigme du Père Fouras :
Qu'ils soient noirs, gris ou bien blancs,
Il n'y en a pas deux semblables,
Et restent pour nous impalpables.

Aujourd'hui nous consacrons une partie de l'après-midi à une ballade à Boyarville et la forêt des Saumonards, avec une vue sur Fort Boyard tout proche.

Fort-Boyard est plus connu que Boyardville. Le nom de Boyardville vient de la période de construction du fort Boyard. Les installations du chantier y étaient érigées et les travailleurs du fort y habitaient.

Boyardville se situe dans la partie centrale de l'île. Elle est bordée au nord par les forêt domaniales de Boyardville et des Saumonards et au sud par l'anse de la Perrotine, où vient se jeter le chenal du même nom. Cette station balnéaire peut compter sur deux vastes plages bordées de dunes (plages de Boyardville et des Saumonards), sur un plan d'eau et sur un port de plaisance de 200 anneaux. Les quais, bordés de maisons basses traditionnelles, accueillent restaurants, boutiques et quelques artisans.

L'histoire de ce village insulaire se confond avec la légende, comme tant d'autres en Oléron. Une tradition veut qu'un galion espagnol et sa cargaison d'or se soit échoué au XVIIe siècle au large de la plage des Saumonards. Le village commence à se développer au moment des grands travaux de fortification du pertuis, dont Fort Boyard reste l'exemple le plus célèbre. Sur terre, la tour-modèle de Boyardville accueille une petite garnison, puis une école de torpilles, une unité de la Marine nationale. Le Torpilleur n° 6, un bâtiment d'instruction construit en 1876, est amarré à Boyardville pendant quelques années.

Le village a longtemps été un port de marchandises important, par lequel transitaient par bateau, avant la construction du pont d'Oléron, les marchandises en provenance et à destination de l'île. Ces marchandises étaient ensuite transbordées sur le tramway à vapeur desservant les villages de l'île du nord au sud.

Boyarville est sérieusement frappée par deux tempêtes majeures au cours des dernières décennies : la tempête Martin (dite « tempête du siècle ») de décembre 1999, durant laquelle des rafales de vent frôlant les 200 km/h sont enregistrées, et la tempête Xynthia de février 2010, qui provoque une forte submersion marine. La rupture d'une digue provoque d'importantes inondations dans une grande partie du quartier. De nombreuses maisons sont envahies par les eaux et la plupart des routes sont coupées9.

Une femme de 88 ans est retrouvée morte, victime d'une crise cardiaque suite à la brusque montée des eaux. Après la catastrophe, l'état décide de raser 155 maisons du village, comprises dans des « Zones noires » rapidement contestées par une partie de la population, regroupée dans l'Association pour la sauvegarde du site de Boyardville.

Mais la renommée de la ville vient maintenant plus du fort Boyard, un vaisseau de pierre célèbre depuis 1990.
Le fort Boyard est vraiment impressionnant. Impressionnant par ses dimensions et par son architecture à trois niveaux.
Le fort mesure 68 mètres de long, 31 de large et 20 mètres en hauteur.

L’incroyable destin du fort Boyard

On est tenté de situer le fort Boyard dans le dispositif des fortifications de défense de l’estuaire de la Charente, qui abritait l’arsenal de Rochefort construit par Colbert à partir de 1660.
Mais ce n’est pas un fort du 17ème, ni du 18ème siècle, c’est en effet Napoléon qui en décide la construction en 1801.
Construit sur un haut fond de sable appelé longe de Boyard, entre l’île d’Aix et l’île d’Oléron, il nécessita la construction d’une île artificielle par enrochement.
Les travaux interrompus en 1809, reprennent en 1841 avec une technique différente pour créer l’île artificielle servant de base à l’édifice.
Il est finalement achevé en 1859 sous Napoléon III.

Une prouesse technique inutile

Le Fort Boyard, vaisseau de pierre, était conçu pour trois ponts armés de 74 canons et une garnison de 260 hommes. En fait, il était en retard sur la technique des canons.
Alors qu’on le construisait, l’évolution technologique des canons avec des portées accrues, le rendait obsolète. Par ailleurs, l'évolution politique ne lui était pas favorable, en 1845, Louis-Philippe renouait avec l’Angleterre.
Il fut utilisé comme prison à la fin du 19ème siècle. En 1871, des Communards y sont emprisonnés. Il fut abandonné vers 1910 par l’armée.

La résurrection et le succès médiatique :

Il fut acquis en 1979 par le département de la Charente-Maritime qui le loue à une société de production d’émissions télévisées.
Une plate-forme reposant sur quatre piliers a été construite pour l'accès au fort.
Les équipes gagnent la plupart du temps Fort Boyard par bateau via cette plate-forme.
Le vent et la houle sont les ennemis pour l'accès au fort. Des équipements de sécurité et de levage sophistiqués sont mis en œuvre pour le débarquement. Le recours à l'hélicoptère s'impose parfois.

"Les Clés de Fort Boyard" est un jeu télévisé créé en 1990 par Jacques Antoine. Il est diffusé en France depuis le 7 juillet 1990 chaque été sur France 2.

Au fait, avez-vous trouvez l’énigme du Père Fouras? Ils étaient bien présent encore aujourd'hui sur Oléron.
Et oui, les nuages ne nous quittent plus depuis quelques jours.

A bientôt, gros bisous à tous.

Galerie Photos

  • Photo 1, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 2, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 3, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 4, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 5, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 6, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 7, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 8, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 9, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 10, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 11, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 12, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 13, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 14, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 15, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 16, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 17, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 18, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 19, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 20, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 21, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 22, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 23, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 24, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 25, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 26, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 27, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 28, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 29, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 30, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 31, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 32, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 33, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 34, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 35, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 36, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 37, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 38, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 39, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 40, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 41, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 42, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 43, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 44, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 45, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 46, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 47, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 48, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 49, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 50, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France
  • Photo 51, Domi et Bernard au Maroc - Boyardville, France

Vos commentaires

Ajouter votre commentaire